1ère assemblée générale de l’IGF Tunisie

Conformément aux recommandations de la deuxième phase du sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) tenue à Tunis en 2005 notamment les celles des paragraphes 73 à 79 de l’agenda de Tunis 2005 et comme résultat des travaux du bureau constitutif de l’IGF national tunisien crée à l’occasion de la journée sur les assises d’un forum national de la gouvernance de l’Internet ayant eu lieu le 4 septembre 2012 à Tunis, la première assemblée générale de l’IGF national tunisien s’est tenue le 30 mars
2012 au pôle technologique à partir de 9h00 avec la présence de plus que 100 participants représentant tous les secteurs clé des TIC.Cette réunion dont la tenue a été publiquement annoncée et à laquelle la participation a été ouverte à toutes les parties intéressées a été présidée par Monsieur Kamel Saadaoui le président de l’Instance Nationale des Télécommunications qui a prononcé un discours d’ouverture à travers lequel il a insisté sur l’importance d’une bonne gouvernance d’Internet dans une ère caractérisée par une dominance des usages
Internet et une croissance du nombre d’Internautes et du trafic échangé de manière plus générale. Il a également indiqué qu’une bonne gouvernance d’Internet ne se limite pas aux questions relatives aux ressources d’adressage et de nommage mais s’étend également aux notions d’usage telles que le SPAM, la cyber sécurité, le développement des contenus, etc.
Les travaux de la première assemblée générale de l’IGF national tunisien se sont déroulés en deux parties.
La première partie de la réunion a été consacrée à la présentation des termes de référence relatifs au forum de la gouvernance d’Internet en Tunisie préparés par le bureau constitutif de l’IGF national tunisien y compris :
– Les principes fondamentaux de l’IGF Tunisie,
– Les modes de participation à l’IGF national Tunisie,
– L’assemblée générale de l’IGF Tunisie (contenu de la réunion et fréquence de tenue),
– La composition et les prérogatives du groupe consultatif Multi acteurs (MAG),
– La durée du mandat du MAG et le mode de scrutin,
– Les prérogatives du secrétariat permanent de l’IGF Tunisie.

Ce bureau constitutif était composé comme suit :
– Ridha Guellouz (MTIC), Coordonnateur de l’IGF National
– Mme Bayarassou Dhouha (Ministère du développement régional et de la planification),
– Marouen Hamza (Orange Tunisie),
– Anouar Jendoubi (Tunisiana),
– Mustapha Ben Jemaa (APSIT),
– Amin Achour (Globalnet),
– Faouzi Zarbib (R2i),
– Mahdi Fermi (Topnet- groupe TT),
– Nabil Jemli (Universitaire).

La deuxième partie de la réunion a été consacrée à l’élection du MAG constitué, selon les termes de référence, de 13 membres dont 12 élus (3 représentant le secteur public, 3 représentant le secteur privé, 3 représentant la société civile et 3 représentant le milieu académique et universitaire) et un désigné par le président de l’INT et représentant le secrétariat permanent de l’IGF.
En réponse à l’appel à candidature au MAG lancé sur le site web de l’IGF (www.igf.tn) et dans les journaux nationaux, 61 dossiers de candidature ont été reçus.
Le tri des ces dossiers de candidature a résulté en la sélection de 17 dossiers et le rejet de 44 incomplets. Cette opération tri préliminaire des dossiers de candidature ainsi que le dépouillement des bulletins de vote a été effectué par un bureau électoral neutre et indépendant composé comme suit :
– Raouf Chkir (Ancien Conseiller atu MTIC et Ancien PDG de Tunisie Télécom),
– Asma Belltaifa (Universitaire),
– Naoufel Frikha (ANSI),
– Khalil Charfi (Netissime).
Les 17 candidats retenus aux élections du MAG ont eu l’occasion de se présenter un par un lors de la deuxième partie de l’assemblée générale de l’IGF Tunisie. Pour le Milieu académique et universitaire, le nombre minimum requis de 3 candidats n’ayant pas été atteint (2 candidatures uniquement ont été retenues), le bureau électoral a décidé de limiter la composition du MAG à 12 membres (11 élus et un désigné).

Le dépouillement des bulletins de vote des élections, effectuées séance tenante, a conduit à la création du MAG de l’IGF national tunisien composé comme suit :

Membres représentant le secteur public :
– Wafa Dahmani (Agence Tunisienne d’Internet),
– Fayçal Bayouli (Ministère des Technologies de l’Information et de la Communication),
– Zied Rouissi (CIFODECOM),

Membres représentant le secteur privé :
– Khaled Koubaa (Google),
– Mohamed Garbouj (SCET Tunisie),
– Nafaa Laaribi (Cabinet Faleh&Laribi-Avocats),

Membres représentant le milieu universitaire et académique :
– Farouk Kamoun (Université SESAME),
– Nebil Jemli (ISET Kairouan),

Membres représentant la société civile :
– Atef Loukil (ISOC Tunisie),
– Adel Alaya (Tech4Dev),
– Ridha Guellouz (ATTIC),

Membre représentant le secrétariat permanent :
– Sihem Trabelsi (Instance Nationale des Télécommunications).

 

Comment

Leave a Comment